Skip to content
Simulated operation in Halton Kausala Innovation Hub

Halton propose de simuler des interventions chirurgicales afin de pré-tester et de vérifier que le débit d’air conçu est adéquat pour atteindre la propreté microbienne souhaitée dans les salles d’opération

Le nombre de particules porteuses de bactéries en suspension dans l’air dans les salles d’opération est considéré comme un indicateur du risque d’infections pour le patient.
Étant donné que le personnel est la principale source de micro-organismes dans la salle d’opération, la simulation d’interventions chirurgicales peut être utilisée pour définir l’émission de micro-organismes d’une personne (ce qu’on appelle l’intensité de la source du système vestimentaire), lorsque le nombre de personnes et le débit d’air sont connus. Les informations définies peuvent être utilisées pour calculer le débit d’air requis dans d’autres salles d’opération du même hôpital avec un nombre différent de personnes.
Cette méthode est également recommandée dans la norme EN 13795-2: 2019 pour la mesure de l’intensité de la source.
Outre la propreté microbienne, il convient de vérifier que le débit d’air dans la salle d’opération est adéquat pour atteindre le temps de récupération souhaité ainsi que la capacité de refroidissement requise.
Halton dispose d’une salle d’opération entièrement opérationnelle à Kausala, en Finlande, où nous avons déjà simulé une centaine d’interventions chirurgicales. Ainsi, nous pouvons aider l’hôpital à choisir le système vestimentaire et la solution de ventilation les plus sûrs.

Plus d’infos sur l’Innovation Hub Halton et comment nous rendre visite

Search